Une sagesse un peu trop sage

Le livre et les conférences conjointes de Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard donnent à penser: jamais la sagesse semble avoir été si populaire et si commerciale (des centaines de milliers de livres vendus, des conférences payantes…). Mais que devons-nous penser au juste de cette contradiction entre consommation de la sagesse et la sagesse …

Lire la suite de Une sagesse un peu trop sage

Les leçons de la publicité

Aujourd'hui décortiquons ensemble un article paru il y a quelques semaines dans le journal Le Temps. Le titre est évocateur et n'est pas dénué d'un certain comique : "Damien Fournier : la publicité traverse une crise de confiance". Première nouveauté ! Car c'est bien connu, la pub avait avant tout notre confiance. §1. Recadrer le …

Lire la suite de Les leçons de la publicité

« Et l’emploi ! »

Dans les rues, la pub est omniprésente : en plus de la laideur urbaine, nous devons, cerise sur le gâteau, subir les dernières inepties inventées par les publicitaires et les entrepreneurs. Ceux-ci prennent peur devant toute initiative d'interdiction (comme actuellement à Genève) : "Et l'emploi ! Et l'argent ! Et les finances ! Et le …

Lire la suite de « Et l’emploi ! »

Le Temps: la publicité faite journalisme

La publicité ne supporte plus de rester à sa place. Elle en a assez qu'on la montre pour ce qu'elle est: vulgaire, facilement identifiable, enlaidissante. Sa fonction de parasitage n'a jusqu'à maintenant rien épargné, on la trouve, littéralement, partout. Mais cela ne lui suffit plus. Être partout une vile et vilaine sangsue, aussi obscène que …

Lire la suite de Le Temps: la publicité faite journalisme

Eduquons nos politiciens

Les récents événements politiques doivent nous inviter à une réflexion sur le sens même de la politique suisse. Suite aux supposés cadeaux perçus par Pierre Maudet, et au refus ostentatoire teinté de mea culpa de Philippe Nantermod face à l’offre du Groupe Mutuel, nous avons eu de quoi confirmer le préjugé à l’encontre des politiciens …

Lire la suite de Eduquons nos politiciens

De l’aquoibontisme: désamorcer l’audace

Lorsqu’une idée audacieuse vient nicher dans la tête de l’individu, la première chose qu’il s’empresse de faire, c’est de la récuser. Il le fait sans argument, le plus simplement du monde : il dit en soi-même « A quoi bon ? ». L’effet est immédiat et radical ; la pensée est désamorcée séance tenante. Son « flux » de conscience peut alors …

Lire la suite de De l’aquoibontisme: désamorcer l’audace